AccueilActualités Le lycée Hector Berlioz s’engage pour le climat 

 Le lycée Hector Berlioz s’engage pour le climat 

Lundi 13 mai, Bièvre Isère Communauté a signé une convention avec le lycée Hector Berlioz à La Côte St-André, dans le cadre de la loi sur la transition énergétique confiée aux intercommunalités, en présence de Bernard Gauthier, conseiller délégué aux mobilités et Madame Rochette, proviseure du lycée. L’objectif de cette convention est de mettre à la disposition des professeurs et du personnel, pendant 1 semaine, des Vélos à Assistance Electrique (VAE) pour réaliser les trajets domicile-travail. 

Depuis 2015 et compte tenu du relief du territoire, la collectivité a multiplié les actions de découverte du VAE, pour sensibiliser le grand public aux performances très convaincantes de ces véhicules. Une de ces actions consiste à toucher plus spécifiquement les actifs et à s’adresser directement aux entreprises et aux collectivités du territoire de Bièvre Isère. 

L’entreprise Frésenius avait déjà répondu favorablement pour faire tester les vélos à ses collaborateurs en juin 2018. Vingt salariés s’étaient alors inscrits en un temps record pour tester ces vélos et les retours d’utilisation étaient plus que positifs. 

L’action est financée par Bièvre Isère Communauté et un professionnel est chargé de la fourniture des vélos et des équipements annexes (casques, gilets, kits de réparation, antivols, sacoches de 20 litres). Cette action permet de réduire de 95 % les émissions de gaz à effet de serre ainsi que celles d’autres polluants. Lorsqu’on sait que 98 % des trajets de 5 à 10 km sont effectués en voiture, on peut raisonnablement penser à améliorer la situation en exploitant les ressources qu’offrent le vélo à assistance électrique. 

Des vélos électriques à l’essai ! 

Cette convention a permis à 8 candidats de tester ce mode de déplacement pour les trajets domicile-travail. Un test a été effectué dans la cour du lycée avec le professionnel et les participants afin de s’assurer d’une bonne prise en main des vélos et de donner les consignes de sécurité et d’utilisation. Cette expérience, initiée pour inciter à revenir à la pratique du vélo, sera certainement l’occasion pour certains de découvrir les petits chemins bien agréables près de leur domicile. Venir travailler en vélo parait tout à fait possible ! Ces vélos qui n’avancent que si l’on appuie sur les pédales conviennent aussi bien à une reprise d’activité physique, pour le plus grand bénéfice de la santé, qu’à un usage quotidien pour les distances de l’ordre de 10 km. 

Bilan de l’expérience lundi 20 mai pour la restitution des vélos ! 

Article précédent : Beau succès pour "sport, santé, nature"
Article suivant : Enquête citoyenne 2019


Partagez

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+ Partager sur linkedin Partager sur viadeo

Envoyez

Partager par courriel

Imprimez

imprimez