AccueilActualitésRetour sur le Conseil Communautaire du 15 mai 2018

Retour sur le Conseil Communautaire du 15 mai 2018

Réuni au siège de Bièvre Isère Communauté le mardi 15 mai 2018, le Conseil Communautaire a étudié et voté plus de 60 points inscrits à l’ordre du jour, parmi lesquels :

 

Convention avec le Département pour la mise en place de « cellules mal-logement »

Dans le cadre de son programme « Mieux habiter et sortir du mal logement », le Département de l’Isère s’engage dans une démarche de lutte contre l’habitat indigne et indécent. Il est ainsi proposé aux intercommunalités de travailler localement sur cette question du mal-logement, avec la possibilité de mettre en place et d’animer des « cellules du mal-logement », réunissant les acteurs de l’habitat, les élus, les services sociaux du Département et les services de l’État. Des temps d’information et de travail collectif seront ensuite organisés afin de trouver des solutions aux cas concrets de logements indécents identifiés sur le territoire. Le Conseil Communautaire a ainsi approuvé la signature d’une convention entre Bièvre Isère Communauté et le Département, qui définira le contenu des missions de suivi et d’animation ainsi que les modalités de financement. Ce dispositif s’inscrira en complément du programme « Allô Isère Logement », qui offre une permanence de conseil aux habitants pour toutes les questions relatives à l’habitat.

 

Développement économique : ventes de terrains aux entreprises

S’inscrivant dans la continuité de la politique de promotion du développement économique du territoire, les Conseillers Communautaires ont approuvé plusieurs ventes de terrain à des entreprises : une parcelle de 2500m² de terrain sera ainsi cédée à la Société Romain Rocheton sur la Zone d’Activités Porte des Alpes à Marcilloles ; la Société Chausson Matériaux se portera acquéreuse d’une parcelle de 46 896m² sur la Zone d’Activités Porte des Chambaran à Viriville  ; enfin, une parcelle de 4211m² sera vendue à la Société TFM sur la Zone d’Activités Porte des Alpes à Marcilloles. En accompagnant les entreprises dans leurs projets, Bièvre Isère œuvre au dynamisme et à l’attractivité du territoire en permettant la création de nouveaux emplois !

 

Solidarité : accompagnement des personnes en recherche d’emploi et en difficulté

Dans le cadre de sa compétence solidarité, la Communauté de Communes a la volonté d’accompagner les personnes en recherche d’emploi ou éprouvant des difficultés avec le système administratif. Ainsi, le Conseil Communautaire a approuvé le versement d’aides financières au fonctionnement de plusieurs structures remplissant de telles missions sur le territoire :

  • La Mission Locale de la Bièvre, qui accompagne les jeunes sortis du circuit scolaire et du travail ainsi que les allocataires du RSA vers le retour à l’emploi : 966 jeunes et 232 adultes allocataires du RSA ont ainsi été accompagnés en 2017
  • La Mission Locale Rhodanienne : 2500 jeunes ont été accompagnés en 2017, dont 146 sur le territoire de Bièvre Isère
  • L’association ASPIT Emploi, qui assure l’insertion des personnes demandeuses d’emploi en grande difficulté grâce à l’activité économique : en 2017, ce sont 41 570 heures de travail qui ont été réalisées par des personnes recrutées par l’association
  • L’association ADATE, qui fournit une aide à la rédaction et à la compréhension de contenus aux personnes rencontrant des difficultés de communication liées notamment à l’illettrisme : 150 personnes ont bénéficié du soutien de l’ADATE en 2017

Convention de soutien à l’installation de médecins

Afin de maintenir un accès aux soins pour les habitants, Bièvre Isère Communauté s’est engagée dans un processus de lutte contre la désertification médicale : création d’une maison des internes, groupe de travail sur la thématique santé… Le 6 mars 2018, le Conseil Communautaire a adopté un cadre d’intervention pour le soutien aux projets des communes visant à l’installation de médecins sur le territoire. C’est dans ce cadre que la commune de Champier s’est rapprochée de Bièvre Isère pour l’informer du projet du groupe Filieris (caisse autonome de la sécurité sociale dans les mines) de créer un centre de santé et d’installer deux nouveaux médecins généralistes salariés et une secrétaire médicale à Champier. Cette initiative ne peut voir le jour sans l’aide financière des collectivités. Aussi, les Conseillers Communautaires ont approuvé le projet de convention tripartite entre Filieris, la commune de Champier et Bièvre Isère Communauté, qui fixe les modalités d’intervention et les engagements de chaque partie.

 

Article précédent : Festival des Energies renouvelables
Article suivant : Petit-déjeuner avec les partenaires économiques de Bièvre Isère


Partagez

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+ Partager sur linkedin Partager sur viadeo

Envoyez

Partager par courriel

Imprimez

imprimez