AccueilActualitésVote du budget 2018 : retour sur le Conseil Communautaire du 6 mars

Vote du budget 2018 : retour sur le Conseil Communautaire du 6 mars

Réuni au siège de Bièvre Isère Communauté, le Conseil Communautaire de ce mardi 6 mars était en grande partie consacré au vote du budget 2018.

D’un montant total d’environ 85 millions d’euros, le budget adopté se caractérise par un contexte financier difficile. Ainsi, la baisse des dotations de l’État aux collectivités a représenté 3.7 millions d’euros en moins pour Bièvre Isère Communauté au cours des 4 dernières années, et un effort supplémentaire similaire se profile pour les 4 années à venir. En outre, le transfert de nouvelles compétences obligatoires (comme la compétence GEMAPI) engendre nécessairement des dépenses supplémentaires. L’intercommunalité poursuit donc ses objectifs de rationalisation des dépenses et de sollicitation du financement des différents projets par nos partenaires (État, Région, Département…). Ainsi, les dépenses de fonctionnement n’augmentent pas cette année : tous les services ont travaillé à l’optimisation de leurs dépenses, tout en maintenant la qualité du service attendu. Avec 1 millions d’euros supplémentaires consacrés à l’investissement, soit 24.5 millions d’euros tous budgets confondus, Bièvre Isère marque sa volonté d’accentuer les efforts engagés en matière d’aménagement du territoire et d’offre de services aux habitants. Ainsi, de nombreux projets verront le jour cette année : rénovation de gymnases, extension et réhabilitation d’Aqualib’, construction de la médiathèque Tête de Réseau du secteur Chambaran, réhabilitation de déchèteries, aménagement des zones économiques, travaux d’amélioration des centres de loisirs, agrandissement de la station d’épuration des Charpillates, poursuite de la rénovation des réseaux d’eau et d’assainissement de certaines communes… Bièvre Isère s’inscrit dans la continuité d’une gestion saine et rigoureuse, en votant un budget qui vise à assurer la solidité de nos finances, et qui ne fera pas peser le poids des investissements d’aujourd’hui sur les générations futures.

Vous pourrez retrouver tous les détails du budget 2018 dans le prochain numéro de votre Bièvre Isère Magazine !

Les élus ont également eu l’occasion d’acter la mise en place d’un dispositif de soutien au développement des entreprises artisanales et commerciales avec point de vente. Cette démarche de soutien, initiée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, se voit donc déclinée à l’échelle de l’intercommunalité. Le Conseil a approuvé à l’unanimité la signature d’une convention avec la Région pour permettre à Bièvre Isère d’intervenir financièrement auprès des entreprises. Les subventions accordées correspondront à 20% du montant d’un investissement compris entre 10 000 et 25 000 euros par entreprises, soit des aides de 2000 à 5000 euros. Ce dispositif s’inscrit dans la volonté de Bièvre Isère Communauté de soutenir le développement économique, et le maintien et la création d’emplois sur le territoire.

Parmi les autres points abordés, figurait la définition d’un cadre d’intervention de Bièvre Isère dans la lutte contre la désertification médicale. En septembre 2017, l’intercommunalité a intégré la santé dans son champ de compétences : sont ainsi définis d’intérêt communautaire la mise en place de nouveaux services visant à lutter contre les déserts médicaux. Cette problématique étant un enjeu majeur pour les habitants, Bièvre Isère a créé en 2016 une Maison des Internes afin d’inciter ces-derniers à effectuer leur stage sur le territoire. Un groupe de travail a également été constitué pour faire émerger de nouvelles solutions. En parallèle, certaines communes portent aujourd’hui des projets de lutte contre la désertification médicale (maisons de santé, centres de santé…). C’est par exemple le cas de Champier, qui doit aujourd’hui faire face au départ de médecins. A l’unanimité, le Conseil a émis un avis favorable à un cadre d’intervention de Bièvre Isère en soutien de ces projets. Les modalités techniques et financières seront ensuite étudiées au cas par cas.

 

Le compte-rendu complet du Conseil sera disponible prochainement.

 

Article précédent : Pose de la première pierre de la ferme solaire
Article suivant : Travaux d'eau potable sur le territoire


Partagez

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+ Partager sur linkedin Partager sur viadeo

Envoyez

Partager par courriel

Imprimez

imprimez