AccueilActualitésRetour sur le dernier Conseil Communautaire avant l’été

Retour sur le dernier Conseil Communautaire avant l’été

Réuni le mardi 10 juillet, le dernier Conseil Communautaire de l’année a débuté par une présentation de la programmation du festival Berlioz par son directeur, Bruno Messina.

Les conseillers communautaires ont ensuite eu l’occasion de se prononcer sur plusieurs sujets importants avant la pause estivale. Parmi les 41 points abordés, on compte notamment :

 

Ventes de terrains aux entreprises :

Dans le cadre de sa compétence développement économique, Bièvre Isère Communauté accompagne le développement des entreprises sur le territoire, nécessaires au maintien et à la création d’emplois. À ce titre, les conseillers communautaires ont approuvé deux ventes de terrain :

  • Une parcelle de 1980m² à la société Ancrages Environnement sur la Zone d’Activités Grenoble Air Parc à Saint-Etienne de Saint-Geoirs : ce terrain permettra à cette société spécialisée dans le contrôle et l’amélioration des procédés industriels de faire face au développement de son activité, et devrait permettre la création de deux emplois.
  • Une parcelle de 3143m² à la société Gedimat sur la Zone d’Activités de Basses Echarrières à Saint-Jean de Bournay : cette entreprise spécialisée dans le commerce de matériaux de construction pourra ainsi réaliser son projet d’extension.

 

Lancement d’une étude de faisabilité pour la méthanisation

Une étude de faisabilité va être lancée pour les secteurs de St-Etienne de St-Geoirs, Le Mottier-Champier, La Côte Saint-André et Saint-Jean de Bournay, identifiés par une précédente étude portant sur le potentiel de développement de la méthanisation sur le territoire. Le Conseil Communautaire a approuvé à l’unanimité une demande de subvention auprès de l’Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie afin de financer cette nouvelle étude. Les résultats de cette dernière permettront un ciblage précis des zones pouvant accueillir un projet de méthanisation, qui seront ensuite élaborés en concertation avec les habitants et les communes concernées.

 

Gens du voyage

L’Etat imposait auparavant aux communes de plus de 5000 habitants la création d’aires d’accueil pour les gens du voyage. La loi NOTRe a par la suite rendu la compétence « aménagement, entretien et gestion des aires des gens du voyage » obligatoire pour les intercommunalités. Etabli par l’Etat et le Département le Schéma Départemental d’Accueil et d’Habitat des Gens du Voyage couvrant les années 2018 à 2024 organise la répartition des aires en Isère : il est soumis à consultation des intercommunalités. Seule préconisation pour Bièvre Isère : l’obligation de participation financière à l’investissement et au fonctionnement des équipements des intercommunalités voisines ayant des aires d’accueil. Le Conseil Communautaire a émis un avis favorable à ce projet de schéma. Ainsi, aucune aire d’accueil ne serait créée sur le territoire, et en contrepartie, l’intercommunalité participerait financièrement au fonctionnement d’une aire d’accueil de la Communauté de Communes de Bièvre Est.

 

Convention financière 2018 – Contrat de ruralité

Le 17 janvier 2017, Bièvre Isère Communauté signait avec l’Etat, le Département et plusieurs communes du territoire un « Contrat de Ruralité ». Ce contrat a notamment pour objectif de coordonner tous les outils, dispositifs et moyens de l’Etat existants pour développer les territoires ruraux et accélérer la réalisation de projets concrets au service des habitants et des entreprises. Chaque année, les actions à mener doivent être définies. Pour l’année 2018, au regard des actions inscrites dans le plan d’actions, les projets qui bénéficieront du soutien de l’Etat dans le cadre du contrat de ruralité seront ainsi :

– La mise aux normes de l’ALSH Galabourdine à Faramans

– La réhabilitation du gymnase la Daleure à St-Etienne de St-Geoirs

– La construction de la Médiathèque Tête de Réseau secteur Chambaran

– La mise en place d’une signalétique économique dans les ZAE du territoire

– La mise aux normes de la salle des fêtes de Tramolé

Le Conseil Communautaire a approuvé à l’unanimité le projet de convention financière, qui s’inscrit dans la volonté de Bièvre Isère Communauté d’optimiser les financements publics des projets pour une gestion budgétaire rigoureuse.

 

Demande de subvention pour le projet de parking sur la zone du Rival

Pleinement engagée dans les problématiques de développement durable et de mobilité, Bièvre Isère travaille à la réalisation d’un parking de co-voiturage et d’inter-modalités connecté avec les lignes TransIsère. Actuellement, la zone économique du Rival a en effet à faire face à de nombreux problèmes de stationnement sauvage et d’accessibilité piétons à l’arrêt de bus. Ce parking comprendrait la création de 50 places de stationnement, une aire pour les bus, des aménagements nécessaires à la gestion des eaux pluviales et des espaces verts. Bièvre Isère faciliterait ainsi l’accès aux lignes de bus reliant l’agglomération grenobloise et le développement du covoiturage. D’un montant estimé à 600 000 euros, ce projet nécessitera l’aide de nos partenaires. Ainsi, le Conseil Communautaire a approuvé à l’unanimité le dépôt d’un dossier de demande d’aide financière auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Article précédent : Inauguration des travaux et anniversaire des 10 ans d'Aqualib' !


Partagez

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+ Partager sur linkedin Partager sur viadeo

Envoyez

Partager par courriel

Imprimez

imprimez