AccueilL’institutionOrganisationBudget

Budget

Budget 2016 : un budget entre prudence et transition

Voté à l’unanimité lors du conseil communautaire du 4 avril 2016, le budget de Bièvre Isère Communauté a été construit entre prudence et transition, pour continuer de porter des projets et étendre l’harmonisation des compétences. Ce premier budget de la collectivité version 2016 est basé sur l’addition des budgets des deux anciennes collectivités, ce qui permettra de prendre en compte toutes les mutualisations possibles et de maintenir la qualité des services. Le budget total s’élève à près de 76 millions d’euros, avec la part belle à l’investissement : 30 millions d’euros sont en effet consacrés à l’investissement.

Cette année encore, pour construire le budget, les élus ont dû prendre en compte le contexte national difficile dans lequel évoluent les collectivités. Les baisses des dotations de l’état, les changements législatifs qui imposent un rapprochement des collectivités territoriales et les nombreuses charges supplémentaires qui incombent aux collectivités sont des facteurs déterminants pour réussir un budget équilibré mais ambitieux.

Fond de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC)

Solution d’aide pour assurer une juste répartition des ressources, et ainsi s’assurer que tous les territoires bénéficient de services de qualité, le FPIC est un outil de solidarité des territoires riches envers les territoires pauvres. Il représente une ressource non négligeable pour Bièvre Isère Communauté et les communes qui la composent en apportant un soutien financier de l’ordre de 1,4 million en 2016.

Comment se construit un budget ?

Le budget d’une collectivité, comme celui d’un ménage, se compose d’un volet retraçant les dépenses et d’un autre concernant les recettes. L’un des 5 principes budgétaires indispensable pour avoir un budget en bonne et due forme est le principe d’équilibre : l’ensemble des recettes couvrent l’ensemble des dépenses. Le budget d’une collectivité est encore divisé en deux parties : l’investissement et le fonctionnement.

Comment sont réparties les dépenses de Bièvre Isère Communauté ?

Les élus communautaires ont fait le choix cette année encore de continuer à investir pour faire vivre notre territoire et lui apporter des services de qualité. Ces investissements se feront le plus possible sans avoir recours à l’emprunt, pour que les services d’aujourd’hui ne soient pas les impôts de demain. Quatre axes forts et volontaires ont été plébiscités par les élus :

Famille : 3 317 027 €
Avoir des services qui répondent aux besoins réels et qui se développent avec cohérence par rapport aux bassins de vie, assurer une complémentarité des services avec des équipements sportifs et culturels

Aménagement du territoire : 1 726 892 €
Réussir le PLUi engagé en début d’année, porter des projets en faveur des personnes défavorisées, soutenir l’amélioration des logements, conduire un plan local d’habitat (PLH) et un programme d’intérêt général (PIG).

Economie : 14 706 503 €
Soutenir les implantations d’entreprises, créatrices de richesses et d’emplois, commercialiser et développer les zones d’activités, notamment sur la commune de Saint-Jean de Bournay, étendre l’opération des chèques cadeau B.I Happy Shopping, pour créer une consommation locale et investir pour rester compétitif avec l’installation du très haut débit sur le territoire (400 000 euros/an pendant 8 ans).

Environnement : 27 205 215 €
Cette somme comprend les budgets de l’eau potable, de l’assainissement des eaux usées et de la collecte et du traitement des ordures ménagères. Bièvre Isère Communauté a anticipé le législateur qui rendra intercommunale la compétence eau et assainissement d’ici 2020.
Entretenir, exploiter, moderniser et développer les canalisations d’eau potable ou brute et d’assainissement, gérer les déchèteries intercommunales et favoriser la valorisation des déchets.

Développement durable : 347 282 €
Introduire des nouvelles mobilités sur le territoire, entretenir les étangs et mener une réflexion sur les nouvelles énergies et les énergies vertes.

Culture : 1 317 704 €
Conforter le réseau de lecture publique du territoire, diffuser des animations culturelles sur l’ensemble territoire à travers les animations des bibliothèques et des médiathèques et continuer la mise en place de les deux événements culturels majeurs du territoire : Les arts allumés et Les’arts en herbe.

Voiries : 1 195 809 €
Uniquement sur l’ancien territoire de la région Saint-Jeannaise.

Solidarité : 526 227 €
Entretenir des liens de proximité et favoriser l’insertion des publics en rupture sociale, administrer la Maison de services au public, gérer la banque d’aide alimentaire et permettre l’échange et la rencontre de public intergénérationnel.

Activités et équipements sportifs : 2 337 080 €
Gérer et entretenir les équipements sportifs du territoire, et les mettre à disposition des établissements scolaires et des associations, soutenir le développement de la pratique du sport sur le territoire et proposer une offre de loisirs et de bien-être adaptée aux modes de vie.

BievreIsere-mag10- 080416 graph

Partagez

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur google+ Partager sur linkedin Partager sur viadeo

Envoyez

Partager par courriel

Imprimez

imprimez